Stress et fatigue : 7 aliments contre le stress et la fatigue

stratégies anti-stress

Comment s’alimenter quand on ressent stress et fatigue ?

Stress et fatigue sont les fléaux de notre société actuelle. Il est indispensable d’apprendre à les gérer pour recouvrer une meilleur santé, retrouver son poids de forme et sa vitalité. Parce que le stress et la fatigue font aussi prendre du poids en modifiant vos sensations de faim et de satiété ! Lorsqu’on est stressé on a tendance à manger plus gras et plus sucré pour “se réconforter”…

Quand notre organisme doit gérer la fatigue récurrente ou permanente, ses stress, ses angoisses…, il réduit ses défenses immunitaires. Vous ne le savez peut-être pas, mais ce sont souvent de mauvaises habitudes alimentaires qui en sont la cause.

Si vous attrapez facilement des virus, bactéries, champignons, ou si vous avez contracté des maladies chroniques comme le diabète de type II, l’arthrose, ou même Alzheimer, c’est d’abord votre alimentation qu’il faut revoir.

Voici les conseils principaux pour prévenir les maladies et rester en pleine santé sans stress et sans fatigue:

Comment manger vos fruits
Il faut manger des fruits frais de saison et de proximité, si possible bio.

Ne prenez pas de fruits en compotes ou cuits, car la cuisson détruit les vitamines et fait perdre aux fruits leurs qualités gustatives et les bons nutriments que l’arbre nous donne pour notre santé.

stress et fatigue

Les fruits vous apportent :

  1. Le fructose, le meilleur sucre pour le cerveau et le cœur qui arrive dans l’estomac après que le fruit a été longuement mastiqué et bien goûté.
  2. La vitamine C qui dope l’immunité.
  3. L’eau et les minéraux : 80 % d’eau et le potassium pour le cœur, le phosphore pour le cerveau, le meilleur calcium (végétal) pour les os, absorbé jusqu’à 75 % par le tube digestif (si vous avez bien mastiqué) et le magnésium pour l’équilibre de l’humeur.
  4. Les fibres, pour que dans votre intestin (grêle et côlon) se fabrique une flore microbienne en équilibre. C’est le « microbiote » nécessaire pour former des déchets normalement constitués et pas excessivement malodorants.

L’idéal est donc de consommer 4 à 6 fruits frais par jour, longuement mastiqués : par exemple 2 au petit-déjeuner puis au repas de midi et du soir et/ou entre les repas à la place des viennoiseries, des sucreries, crèmes et autres pâtisseries qui apportent trop de sucres raffinés ou cachés. Consommez-les quand ça vous va bien, au début, au milieu ou à la fin du repas ou encore dans la journée. Si vous préférez en dehors des repas, surtout prenez bien le temps de les mastiquer et de vous en régaler.

Les meilleurs végétaux, à consommer sans modération !
Les salades contenant des végétaux de toutes les couleurs

stress et fatigue

  • Les tomates fraîches, en saison évidemment, elles contiennent d’excellents antivieillissement, antioxydant, anticancer : la lutéine et le lycopène ;
  • Des amandes, noix, noisettes, du persil… avec leurs vitamines et leurs minéraux (le calcium, excellent pour les os, et le magnésium pour réguler l’humeur) ;
  • L’avocat contient d’excellents acides gras, des bonnes fibres, des vitamines C et du groupe B (B1 à B6), nécessaires à votre cerveau, et les vitamines A (vision), E (neurones et fertilité), K (circulation-coagulation).

Ne pas oublier d’arroser toutes les salades d’huile d’olive et de jus de citron. Le citron a un bon goût acide mais n’acidifie pas votre organisme.

  • Les légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots qu’il faut faire cuire à la vapeur douce (pas plus de 95-97°C) et rapide pendant quelques minutes, afin de les consommer al dente.

Une mastication suffisamment longue est vraiment la première condition d’une bonne digestion et assimilation de tous les aliments, en particulier les végétaux. C’est le palais des saveurs de votre bouche qui vous dit que le fruit, la salade ou les légumineuses sont délicieux, et pas votre estomac !

Les pains à privilégier

Il faut choisir les pains complets issus de semences anciennes et pas de Monsanto (semences modernes génétiquement modifiées, dégradées, qui ne vivent qu’une année et ne se reproduisent pas…). La baguette de pain blanc même chaude et croustillante ne nous apporte pas les fibres, les minéraux, oligo-éléments et vitamines dont notre organisme a grand besoin.

Le bon pain (issu de blé ancien, que ce soit d’Europe ou de Palestine par exemple), avec le vrai froment, les levures naturelles et sans ajout de gluten apporte les meilleures fibres, les minéraux, la vitamine A, les vitamines du groupe B et même des polyphénols, antioxydants, anti-vieillissement. Ils jouent donc certainement aussi un rôle préventif de certains cancers liés à l’âge.

Le gluten et les sucres à éviter

On retrouve le gluten moderne, peu digeste par notre organisme, principalement dans :

  • Le pain blanc, qui se comporte dans notre organisme comme du sucre (son index glycémique est égal à celui du sucre). L’organisme surchargé en sucres les stocke en gras qui est cancérigène.
  • Les pizzas
  • Les pâtes souvent trop cuites, qui apportent des glucides transformés en sucres rapides par la cuisson.
  • Les biscuits et les viennoiseries, le gluten et le sucre sont présents en trop grande quantité avec souvent du beurre ou des graisses industrielles.

Tous ces aliments sont à éviter, pas seulement parce qu’ils contiennent du gluten, mais surtout parce qu’ils contiennent des mauvais sucres, des sucres rapides qui vous fait grossir.

LES MEILLEURS SUCRES sont naturellement dans les miels de proximité : miels toutes fleurs, de romarin (pour le foie), de thym (tonique, anti-infectieux…), de lavande (anti-infectieux, apaisant). Si on est diabétique, on choisira surtout ceux d’acacia et châtaignier qui sont parfaitement tolérés par l’organisme. Évidemment, le miel ne se consomme pas à la louche ! À ce fabuleux produit de la ruche on pourra ajouter les extraits de propolis, la gelée royale (sauf en cas de cancer), les pollens pour stimuler l’immunité. (Voir www.pollenergie.fr ; www.APIMAB.fr ; et www.secretsdemiel.com ; www.borda-ambrosi.fr)

Les protéines animales

Les meilleures protéines animales sont dans les mers et océans. Elles apportent :

  1. Les protéines de haute qualité.
  2. Les acides gras marins essentiels (EPA et DHA en particulier).
  3. Le fer notamment dans les fruits de mer.
  4. La Vitamine D nécessaire à l’absorption du meilleur calcium (le végétal) au niveau du tube digestif.
  5. Des Vitamines A et E et aussi B6 et B12 nécessaires au renouvellement de nos cellules, en particulier de nos globules rouges.
  6. Les oligo-éléments de la mer, l’iode notamment dont notre thyroïde a besoin pour fabriquer nos hormones thyroïdiennes indispensables à la régulation thermique et au fonctionnement de la réactivité cérébrale.

contrôler son poids

Quels poissons ? Les sardines fraîches, les maquereaux, les anchois frais, les dorades, bars, petits thons, flétan. En consommer 2 à 3 fois par semaine, voilà l’idéal.

Viande blanche à privilégier

Choisir en priorité les animaux qui ont des ailes pour leur viande blanche facilement digestible, issus d’élevages bio : poulet, dinde, pintade, pigeon…

Viande rouge : 1 fois par semaine

La viande rouge est indiquée une seule fois par semaine (une côtelette ou un steak non haché vous apporteront du fer facilement absorbé par le tube digestif). Car elle contient des graisses cachées qui obstruent à la longue les petits vaisseaux du cœur (infarctus) et du cerveau (AVC) et des autres zones sensibles et intimes de l’organisme.

Ne pas oublier les huiles

LES HUILES vierges, première pression à froid, dans toutes les salades et même sur les viandes et les poissons. Ne pas les chauffer car vous risquez d’atteindre le point de fumée de l’huile qui irrite les muqueuses en libérant des molécules toxiques, les acroléines en particulier.

cosmetics-293293_1280

  • L’huile d’olive apporte l’acide « oléique », acide gras qui facilite le transport du calcium (surtout végétal) vers l’os (l’os se renouvelle sans cesse), et des polyphénols à forte puissance antioxydante et anti-cancer.
  • Les huiles de colza ou de cameline ou de noix (conservées à l’abri de la lumière) apportent, en plus de la vitamine E, les acides gras dits oméga-3, essentiels pour la mémoire et le renouvellement des neurones de l’hippocampe. Nous fabriquons en moyenne 700 nouveaux neurones par jour dans cette zone du cerveau si nous le nourrissons bien et l’entretenons intellectuellement.

Et les produits laitiers ?

Les produits laitiers de vache consommés de manière excessive sont mauvais pour votre santé. Les publicités des médias en conseillent 3 à 4 par jour alors que de récentes études scientifiques attestent qu’en consommer autant est abusif et peut même créer des maladies immunes par exemple.

Autrefois, nos mamans faisaient bouillir le lait et la crème épaisse et cela permettait de détruire les facteurs de croissance du lait par l’ébullition. Ces facteurs de croissance étaient et sont toujours destinés au veau, lequel prend 365 kg en une année après sa naissance, quand le bébé humain n’en prend que 5. À ces facteurs de croissance s’ajoutent souvent des hormones qui perturbent chez l’humain sa digestion, ses métabolismes, sa croissance et nombre de ses organes et tissus (prostate, sein, articulations, cerveau, pancréas, foie…).

Les 24 milliards de litres de lait obtenus chaque année en France sont pour 98 % d’entre eux conservés à ultra haute température (UHT, choc thermique à 130-140°C durant 3 à 4 minutes), ce qui permet d’obtenir un lait stérilisé, mais dans lequel ces facteurs de croissance sont toujours présents et actifs alors qu’ils ne sont pas destinés à l’humain. Sachez que les nouveaux traitements du cancer sont des anti-facteurs de croissance. Les tumeurs ont quant à elles pu s’être construites à partir de facteurs de croissance consommés dans notre alimentation.

De plus, les produits laitiers n’ont pas le goût sucré car leur pouvoir sucrant (0,16) est faible par rapport au sucre raffiné (égal à 1). Une addiction au sucre devient alors inconsciente, d’autant plus qu’on ajoute du sucre dans les produits laitiers, déjà sucrés.

C’est pourquoi tous les produits laitiers de vache sous forme liquide (lait, yaourts, etc..) ne participent pas à une bonne santé car ils ne sont pas mastiqués, acidifient l’organisme, contiennent des sucres cachés et sont consommés en trop grande quantité de manière générale. Cette habitude alimentaire fait fuir une partie du calcium des os et augmentent l’ostéoporose.

Si vous aimez les produits laitiers, privilégiez les fromages de chèvre et de brebis. Ils ont du goût, ce qui est intéressant car on est plus vite rassasié par un fromage fort comme le chèvre ou le Roquefort, à consommer avec des fruits comme poire, pomme ou raisin, surtout si on l’accompagne d’un ballon de bon vin rouge, si possible bio sans trop de sulfites.

En matière de boissons …
Beaucoup s’hydrater, mais avec les bonnes boissons

L’eau est très importante, elle doit être de qualité, éventuellement filtrée avec un filtre à osmose inverse. Il est raisonnable de boire chaque jour 1 à 2 litres d’eau, pour hydrater correctement notre organisme, de la tête aux pieds. Avoir des urines claires et peu odorantes est gage de bonne élimination des toxines du corps. Au contraire une peau déshydratée, c’est un cerveau déshydraté qui aura rapidement des problèmes de mémoire…

Un verre de bon vin rouge (ou rosé ou blanc) peut accompagner chaque repas, plutôt vers la fin du repas pour qu’il facilite la digestion des aliments et évite la constipation grâce à ses polyphénols. Il faut choisir de préférence les vins bio contenant peu de sulfites et plus rouges que blancs, car ils contiennent plus de polyphénols, antioxydants.

Un à deux cafés par jour, et du bon, sans capsules (hydroxyde d’aluminium qui est toxique à la longue).

Des tisanes le matin de thé vert, thym, romarin… et le soir de verveine, camomille, tilleul… selon ses goûts. Deux à trois grands bols de tisane sont un excellent moyen pour rester bien hydraté.

>>> Recettes de boissons Minceur

recettes minceur-infusions

Les boissons qui nuisent à votre santé

Les boissons les moins bonnes sont très connues : coca, sodas, red bull… et toutes les boissons industrielles, y compris les jus de fruits en bouteille qui sont dégradés en sucre et en acide. Tous contiennent trop de sucres ou faux sucres, et souvent des produits excitants destinés à multiplier la consommation et toxiques pour le système nerveux, le foie et les reins.

Bonne route sur le chemin de la santé et du bien-être,

Vous souhaitez suivre mes conseils ?

maigrir

Téléchargez immédiatement mon guide pour connaitre :

Les 7 mythes sur les régimes qui vous font prendre du poids au lieu d’en perdre !

privacy Vos données restent confidentielles

D’après la lettre du Professeur Joyeux

Pascale FAIVRE, sophrologue et naturopathe, fondatrice de la méthode Minceur anti-régime ZeN’n Diet et auteur du livre “Spleen ou stress”

Stress et fatigue

Vous souhaitez suivre mes conseils ?

maigrir

Téléchargez immédiatement mon guide pour connaitre :

Les 7 mythes sur les régimes qui vous font prendre du poids au lieu d’en perdre !

privacy Vos données restent confidentielles

Vous avez aimé cet article, laissez votre commentaire, votre avis est très précieux

Leave A Response

* Denotes Required Field