La psycho-neuro-nutrition pour mincir sans régime

La psycho-neuro-nutrition est une discipline issue des neurosciences, de la nutrition, de la psychologie et de l’étude des comportements alimentaires.

Vous avez tout essayé pour perdre du poids, mais ça n’a pas fonctionné !

Voici pourquoi :

De nombreuses études scientifiques ont démontré que les régimes hypocaloriques ne marchent pas dans la durée et provoquent l’effet yoyo.

Certes vous perdez du poids au début mais les kilos perdus si difficilement réapparaissent inexorablement au bout de quelques temps. Et cela pour deux raisons principales :

  • La première est que vous ne pouvez pas vous restreindre toute votre vie
  • La deuxième est que votre corps  interprète cette restriction calorique comme une “famine” et dés que vous allez revenir à vos habitudes alimentaires, il va faire des réserves en prévision d’un nouveau régime.

Avec le temps, plus vous ferez de régimes, plus vous prendrez du poids !

La restriction calorique n’est pas la solution car il y a bien d’autres facteurs à prendre en compte.

L’unicité de l’être et ses 3 dimensions

La relation corps-mental

L’être est un tout, constitué d’une dimension physique (le corps), d’une dimension émotionnelle et d’une dimension psychologique (le mental).

Ces trois dimensions sont indivisibles, interconnectées et s’influencent mutuellement. C’est la relation corps-mental.

Cette connexion corps-mental a été mise en évidence dans les années 1980 grâce à la découverte de messagers chimiques. Ces messagers circulent dans le sang et permettent à tous nos organes de communiquer. C’est ce qui a permis de montrer que nos pensées et nos émotions ont un impact sur notre corps.
Par exemple une crise d’eczéma en cas de stress ou un noeud à l’estomac en cas de contrariétés. Plus grave encore, les maladies psychosomatiques qui expriment à travers le corps ce qui ne va pas au niveau de la tête.

Plus récemment, dans les années 2000, les scientifiques découvrent que ce n’est pas la tête qui pilote le corps mais l’inverse. C’est à dire que 80% des informations partent du corps vers la tête et seulement 20% descendent de la tête vers le corps.

La connexion intestin-cerveau

Depuis la publication du best-seller de Guilia Enders ” Le charme discret de l’intestin, la connexion cerveau-intestin a alimenté de nombreuses recherches.

L’intestin, décrit comme simple organe d’élimination, a été promu au rang deuxième cerveau. C’est à dire que tout ce qui se passe dans notre ventre va influencer nos pensées, nos désirs, nos émotions ainsi que les comportements alimentaires qui en découlent.

Notre intestin est un organe à part entière qui régule notre organisme.
Il héberge le microbiote habité de 1000 milliards de bactéries qui participent à notre équilibre biologique et neurologique.
Ces bactéries intestinales ont une influence importante sur notre santé :

  • Aide à la digestion
  • Régulation de l’humeur, émotions et comportements
  • Renforcement du système immunitaire
  • Maintien du poids de forme
  • Augmentation de la vitalité

Notre microbiote communique avec notre cerveau et vice versa ! Ainsi, comprendre la connexion intestin-cerveau est la meilleure façon pour perdre du poids.

Le microbiote et le poids de forme

Les habitants microscopiques du microbiote participent à la digestion d’aliments que notre système digestif ne sait prendre en charge. Ils synthétisent certaines vitamines et surtout sécrètent des messagers chimiques qui échangent avec le cerveau.

Par exemple, un de ces messagers est  la “sérotonine”, plus connue sous le terme de “l’hormone du bien-être “. Nous pouvons comprendre qu’un microbiote équilibré participe à notre bonne humeur.

Si vous êtes colérique, irritable ou que vous avez des envies sucrées, il y a de fortes chances pour que ce soit les bactéries intestinales qui envoient ces messages à votre cerveau…

Les scientifiques ont aussi découvert que le contenu du microbiote des personnes en surpoids était différent de celui des personnes minces.

Pour le prouver, ils ont transplanté le microbiote de sujets minces à des souris minces ; les souris sont restées minces. Par contre, en transplantant le microbiote de sujets en surpoids à des souris minces, ces dernières deviennent obèses. CQFD

psycho-neuro-nutrition

L’alimentation peut modifier notre microbiote et favoriser nos comportements alimentaires.

C’est pourquoi la perte de poids n’est pas seulement liée aux calories, il est nécessaire de prendre en compte l’équilibre du microbiote et la gestion des émotions.

La psycho-neuro-nutrition pour mincir sans régime

Bien nourrir notre cerveau

Au vu de ce qui précède, l’alimentation a une influence phénoménale sur notre corps et aussi notre mental.

Il est donc important de faire les bons choix alimentaires pour que notre organisme et notre cerveau fonctionnent de manière optimale.

En apportant les bons nutriments qui participent à la régulation de nos fonctions physiques et cérébrales, il est possible de mincir naturellement tout en boostant notre cerveau et notre bonne humeur.

L’équilibre du microbiote 

L’équilibre du microbiote dépend essentiellement de notre alimentation.
L’industrialisation alimentaire et la “malbouffe” ont des effets désastreux sur les bactéries intestinales. La connexion intestin-cerveau est perturbée et induit des troubles émotionnels et du comportement alimentaire.
Les bonnes bactéries jouent un rôle majeur sur notre état de santé et notre poids.

La dimension psychologique

erreurs à éviter pour perdre du poids

La psycho-neuro nutrition va interroger notre psychologie et on va se rendre compte que parfois si on prend des kilos ce n’est pas simplement qu’une question calorique ni de mal manger.

Il y a nos comportement alimentaires, notre relation à la nourriture et la relation à soi. Si vous ne travaillez pas cette dimension là, quoi qu’il arrive tous les régimes que vous ferez vous feront grossir.

Une relation saine avec la nourriture et avec son corps

Il s’agit de mettre en place un nouveau rapport à l’alimentation, à la nourriture mais surtout un nouveau rapport à nous-même.

Il existent des liens importants, via la connexion intestin-cerveau, entre la façon dont nous pensons, dont nous stressons, notre biochimie intérieure, nos émotions et la prise de poids.

Si on ne s’attaque pas aux véritables problèmes liées à la prise de poids telle que les raisons émotionnelles qui poussent à trop ou mal manger, on n’éradiquera pas le surpoids.

En mettant en place de nouvelles habitudes alimentaires, une nouvelle conscience nutritionnelle et des actions concrètes, l’approche de la psycho-neuro-nutrition permet une perte de poids naturelle et durable.

En travaillant sur vos systèmes de pensées et de croyances, vous allez developper de nouveaux comportements, de nouveaux modes de fonctionnement qui vont être intégrés en boostant votre cerveau et votre motivation. Grâce à ces changements et un rééquilibrage alimentaire vous vous dirigez pas à pas vers votre poids idéal sans privation.

>>>En savoir plus sur le programme perte de poids 

>>>Voir aussi : Comment perdre du poids facilement ; et si tout venait du ventre

Pascale FAIVRE, consultante spécialisée en gestion du poids et en rééquilibrage alimentaire. Fondatrice de la méthode ZeN’n Diet.

RDV CHEZ SAYYA PARIS 10 TOUS LES MARDIS

 

Vous souhaitez suivre mes conseils ?

maigrir

Téléchargez immédiatement mon guide pour connaitre :

Les 7 mythes sur les régimes qui vous font prendre du poids au lieu d’en perdre !

privacy Vos données restent confidentielles