Le secret de la minceur

Le secret de la minceur

Bonne nouvelle : on sait désormais où se cache le secret de la minceur !

Si vous souffrez de kilos inesthétiques pour lesquels vous ne trouvez pas de solution, je vous invite à lire cet article où vous découvrirez une nouvelle piste prometteuse pour enfin espérer retrouver une silhouette harmonieuse. Et contrairement à ce que vous croyez, le secret de la minceur ne se trouve pas dans les régimes.

De nombreuses études scientifiques s’accordent à dire que le secret du poids et de la santé se trouve dans un endroit stratégique du corps. Il s’agit d’un organe clé pour vaincre les maladies des temps modernes.

Le vrai responsable de nos fatigues, douleurs, problèmes de poids et de neuro-dégénérescence vient d’être identifié :

Je veux parler de l’altération de l’équilibre du microbiote intestinal (flore intestinale) qui  est à l’origine de bien des maux qui nous affectent.

Les chercheurs de l’INSERM, du Collège de France et de l’institut Pasteur convergent vers la même conclusion : L’accumulation de bactéries toxiques dans notre intestin altèrent son équilibre fragile et empoisonnent notre corps. C’est ce que l’on appelle la dysbiose.

Etes-vous concerné par la dysbiose et ses effets délétères sur la santé ?

Faites le test :

  1. Vous arrive-t-il que tel ou tel aliment vous provoque des troubles digestifs (gaz, ballonnement, spasmes, constipation ou diarrhée) ?
  2. Vous sentez-vous souvent fatigué sans raison apparente ?
  3. Avez-vous le teint terne, le cerveau embrumé, des migraines ?
  4. Ressentez-vous des envies de sucre incontrôlables ?
  5. Avez-vous des difficultés à perdre du poids ?
  6. Ressentez-vous des douleurs physiques inexpliquées ?

Si vous avez répondu OUI à l’une de ces questions, il est fort probable que vous souffriez de dysbiose sans le savoir.

Il est important d’agir car la dysbisoe ne disparait pas du jour au lendemain. Ses conséquences peuvent être grave pour votre santé.

La communauté scientifique reconnaît unanimement le rôle de l’intestin dans l’apparition de nombreuses maladies inflammatoires comme le diabète, le surpoids et l’obésité, l’arthrose, l’hypertension, les maladies de Parkinson et Alzheimer, voir même certains cancers.

Des expériences ont démontré que les personnes souffrant de surpoids avaient une microflore perturbée par rapport aux personnes minces.

D’où vient le déséquilibre du microbiote intestinal ?

le secret de la minceur

La dysbiose se développe suite à des changements environnementaux auxquels nous sommes malheureusement confrontés. La pollution, les aliments industriels transformés, les antibiotiques, le stress bouleversent nos modes de vie. Ils perturbent l’équilibre de notre organisme et altèrent notre flore intestinale.

Les intestins gouvernent notre santé et sont notre barrière naturelle contre les maladies qui nous menacent.

Lorsque l’intestin est envahi de mauvaises bactéries, le système immunitaire (notre défense) est affaibli et vous devenez vulnérable aux infections.

  • L’alimentation transformée ou riche en sucre, par exemple, détruit la flore saine et favorise le développement de bactéries toxiques indésirables.
  • Les antibiotiques, l’eau chlorée ainsi que les pesticides et aux autres pollutions détruisent les bonnes bactéries.

Mais l’influence de nos intestins sur notre santé est bien plus grande que vous ne l’imaginez !

Tout ce qui se passe au niveau de nos intestins est intimement lié à ce qui se passe dans notre tête. Comment cela est-il possible ?

L’axe cerveau-intestin

Des recherches récentes ont découvert que notre intestin contient près de 200 millions de neurones qui veillent sur notre digestion et échangent des informations avec notre cerveau. Ces échanges secrets et subtiles se font via des messagers chimiques (neurotransmetteurs) qui dialoguent entre eux. C’est pour cette raison que l’on appelle l‘intestin notre deuxième cerveau.

Il est maintenant admis que notre “cerveau du ventre” sécrète 95% d’un neuromédiateur responsable de notre bien-être et notre bonne humeur. Je veux parler de la sérotonine, mieux connue sous le nom de “l’hormone du bonheur”. Nous comprenons alors pourquoi un déséquilibre de l’intestin entraine un déséquilibre nerveux qui met à mal notre contrôle sur notre consommation de nourriture. Et peut favoriser les troubles psychiques.

En se préoccupant de ce qui transite dans notre tube digestif, nous pourrions agir sur l’équilibre de notre microbiote. En mettant fin à la dysbiose, il est scientifiquement prouvé que nous pouvons nous débarrasser de tous ces maux qui nous gâchent la vie.

Lorsque vous aurez traité votre dysbiose, vous constaterez qu’il est possible de perdre du poids facilement.

Alors quel est le secret de la minceur ?

Tout se joue dans les profondeurs de nos intestins. Lorsqu’il y règne le chaos, c’est une guerre impitoyable qui se fait entre bonnes bactéries et les bactéries toxiques. Les intestins s’épuisent, deviennent poreux, vous empêchent de perdre du poids. Votre corps stocke davantage de graisses et ne peut plus éliminer les toxines présentes dans l’alimentation. Ces toxines s’accumulent et sont à l’origine des nombreux troubles cités plus haut.

Voici 4 stratégies pour lutter contre la dysbiose :

  1. Pratiquer une cure Detox pour éliminer les toxines
  2. Eliminer le sucre car il favorise le developpement de bactéries et de levures toxiques
  3. Préférer les aliments Bio exempts de pesticides qui détruisent la microflore
  4. Rétablir l’équilibre du microbiote grâce à une alimentation riche en fibres

En savoir plus ICI

Il n’est jamais trop tard pour prendre soin de soi et de sa santé !

 

Pascale FAIVRE , sophrologue et naturopathe, coach en stratégie nutritionnelle

 

Source : Santé et Longévité, auteur Philippe Rivière, laboratoire Cell’Innov

 

Vous souhaitez suivre mes conseils ?

maigrir

Téléchargez immédiatement mon guide pour connaitre :

Les 7 mythes sur les régimes qui vous font prendre du poids au lieu d’en perdre !

privacy Vos données restent confidentielles

Vous avez aimé cet article, laissez votre commentaire, votre avis est très précieux

Leave A Response

* Denotes Required Field