5 bonnes raisons de manger du bon gras pour perdre du poids

du bon gras pour perdre du poids

Pourquoi manger des graisses saines optimise la perte de poids et la santé globale ?

Nous sommes souvent complètement désorientés en ce qui concerne la consommation de graisses, accrochés à une désinformation erronée qui nous empêche de comprendre les dernières données scientifiques pour perdre du poids et atteindre une santé optimale .

Vous connaissez certainement ces mythes: “la graisse fait grossir” , “contribue aux maladies cardiaques” et “conduit à l’obésité“. “Les graisses saturées sont mauvaises alors que les huiles végétales sont bonnes“.

Seulement, ces mythes ne sont plus d’actualité. Heureusement, les scientifiques ont finalement compris l’importance des matières grasses .

Les dernières recherches basées sur des années de preuves empiriques prouvent que les bons gras peuvent vous aider à mincir et être en pleine santé.

Considérez que votre corps contient entre 15 et 30% de matières grasses et que les graisses alimentaires constituent une source de carburant alternative lorsque le glucose (le sucre) n’est pas disponible.

Toutes les graisses ne se ressemblent pas

Bien que manger des graisses saines vous rassasie, vous aide à brûler des graisses et à équilibrer de nombreuses hormones régulatrices, nous avons diabolisé les graisses pendant des décennies .

Grâce à des «experts» mal avisés, nous avons scrupuleusement adhéré à un régime faible en gras, riche en glucides et en sucres. Ce type de régime contribue à la résistance à l’insuline, à l’obésité, aux maladies cardiaques, au diabète et autres problèmes de santé.

Aujourd’hui, presque tout le monde s’accorde à dire que certaines graisses comme les gras trans sont malsaines. Malheureusement, dans cet amalgame, toutes les graisses alimentaires – en particulier les graisses saturées – ont été diabolisées.

Pourquoi faut-il manger du gras ?

Les graisses de haute qualité fournissent un meilleur carburant cellulaire. Savez-vous que vous avez plus de 100 billions de cellules dans votre corps et que chaque cellule doit être constituée de graisse de haute qualité.

Lorsqu’il ne contient pas assez de graisse, votre corps présente certains symptômes, notamment :

  • Peau sèche, démangeaisons,
  • Ongles mous ou cassants
  • Raideurs articulaires
  • Problèmes de mémoire
  • Trouble déficitaire de l’attention (TDA)
  • Diabète
  • Prise de poids
  • Cancer

Les acides gras essentiels (AGE) oméga 3

bon gras pour perdre du poids

Les graisses saines les plus étudiées sont probablement les acides gras oméga-3 anti-inflammatoires. Les recherches leur attribuent une amélioration de la sensibilité à l’insuline et une réduction du risque de syndrome métabolique.

D’autres recherches montrent que ces AGE jouent un rôle essentiel dans la fonction de la membrane cellulaire et le développement du cerveau. Parmi leurs nombreux avantages, les niveaux optimaux d’oméga-3 réduisent votre risque de maladie cardiaque, de dépression et de problèmes inflammatoires.

Lorsque l’alimentation humaine contenait des quantités équilibrées d’acides gras oméga-3 et oméga-6, les maladies cardiaques étaient pratiquement inexistantes. Aujourd’hui, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès dans le monde, car la consommation d’acides gras inflammatoires a augmenté.

Quand est-t-il des acides gras oméga 6 ?

Les acides gras oméga-3 méritent à juste titre d’être respectés, mais depuis des décennies, les experts qualifient à tort les acides gras saturés de nocifs. Les données qui excluaient les graisses saturées – affirmant qu’elles contribuaient beaucoup aux maladies du cœur – se révèlent aujourd’hui erronées.

Parmi leurs bienfaits, les acides gras saturés stimulent l’immunité, préviennent le cancer et optimisent les récepteurs cellulaires (y compris les récepteurs à l’insuline). Votre système nerveux exige des graisses saturées et plus de 60% de votre cerveau est constitué de graisses saturées. En fait, un article récent de Psychology Today discute d’une étude montrant que les graisses saturées pourraient réduire le risque de démence de 36%.

Des études plus récentes montrent des aliments riches en graisses saturées spécifiques – (gardez à l’esprit qu’aucun aliment n’est entièrement saturé en graisses) – comme le beurre, l’huile de noix de coco sont sans danger et probablement même bénéfiques.

Parmi ces avantages, l’huile de noix de coco peut réduire considérablement l’obésité abdominale, tandis que les graisses saturées traditionnelles comme le beurre peuvent protéger contre le cancer, stimuler l’immunité, améliorer la fonction thyroïdienne et bien plus encore.

Quel acides gras oméga 6 choisir ?

Dans toute la variété de graisses saturées, comme les huiles végétales inflammatoires (colza, carthame, maïs) et autres oméga 6, nous avons manqué une exception : un acide oméga-6 linoléique conjugué ou CLA particulier qui s’avère en réalité être anti-inflammatoire et qui procure une perte de graisse et même des avantages anticancéreux.

Malheureusement, la plupart des aliments transformés sont fabriqués avec des acides gras oméga-6 de mauvaise qualité ou des acides gras frelatés provenant d’huiles végétales raffinées et transformées. Ils sont abondants, très bon marché, donnent bon goût et améliorent la texture.

Des études montrent que des quantités excessives de ces oméga-6 augmentent les maladies inflammatoires chroniques telles que la stéatose hépatique non alcoolique (“le foie gras”), les maladies cardiovasculaires, l’obésité, les maladies inflammatoires de l’intestin, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie d’Alzheimer.

En augmentant la quantité d’oméga 3, les chercheurs pensent que nous pourrions réduire nombre de ces maladies inflammatoires chroniques.

Où trouver les bons oméga 6 ?

Consommer ces graisses sous la forme oméga 6 signifie que la qualité de vos parois cellulaires est moindre. Au lieu d’être flexibles et réactives à la communication intercellulaire, les parois cellulaires deviennent rigides. Plus les parois sont rigides, plus vos cellules fonctionnent lentement et deviennent vulnérables à l’inflammation.

Vous voulez vous assurer que votre corps ait les graisses dont il a besoin pour construire des parois cellulaires de haute qualité ? Cela nécessite de consommer moins d’oméga-6 et plus d’acides gras oméga-3. Les parois cellulaires faites d’acides gras oméga-3 sont plus flexibles, ce qui permet aux cellules de répondre plus rapidement aux messages. Ces «bons» gras aident également votre corps à produire des hormones qui réduisent l’inflammation.

Vous pouvez également manger plus de graisses saturées provenant de sources saines comme l’huile de noix de coco, ce qui diminue l’inflammation, le véritable coupable pour la plupart des maladies modernes.

Les graisses saines fournissent également les importantes vitamines liposolubles A, D, E et K2.  Nos ancêtres du paléolithique consommaient environ 10 fois plus de ces nutriments par rapport aux régimes alimentaires modernes composés principalement de sucre, de farine blanche et d’huile végétale.

Nous nous référons à ces vitamines liposolubles en tant qu’activateurs, car ils favorisent l’absorption des minéraux. Sans eux, votre corps ne peut pas utiliser les minéraux, quelle que soit leur quantité dans votre alimentation.

Les risques de carences

Les carences en vitamine D, courantes dans les régimes pauvres en graisses, peuvent augmenter le risque de cancer, de maladies auto-immunes, d’hypertension et de maladies infectieuses et de maladies du foie.

En plus de fournir ces nutriments, de nourrir votre cœur et votre cerveau, manger les bons gras vous aide à perdre du poids. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le fait de ne pas consommer de matières grasses ou de consommer de mauvaises graisses fait grossir. A contrario, les parois cellulaires à base de graisses de haute qualité abaissent la glycémie et les taux d’insuline.

Comment introduire du bon gras dans son assiette ?

manger du bon gras pour perdre du poids

Manger beaucoup de poissons gras et optimiser la consommation de noix, de graines, d’ huile de noix de coco, de beurre et de viandes d’animaux nourris à l’herbe (ou ghee si vous êtes sensible aux produits laitiers), d’avocats, d’huile d’olive extra vierge et d’olives. C’est la meilleure façon d’incorporer plus d’oméga 3, de bons gras saturés et d’autres graisses saines dans votre alimentation.

Les oméga-3 ont tous les honneurs qu’ils le méritent, mais dernièrement, les nouvelles connaissances prouvent que les graisses saturées provenant de sources saines telles que l’huile de noix de coco offrent de nombreux avantages pour la santé.

Sur la base de ces dernières données, votre perception des graisses a-t-elle changé ?

Source

http://www.greenmedinfo.com/blog/why-eating-healthy-fat-optimizes-fat-loss-overall-health

Traduit par Pascale FAIVRE, sophrologue et naturopathe, coach en stratégie nutritionnelle pour une perte de poids efficace et durable.

Vous souhaitez suivre mes conseils ?

maigrir

Téléchargez immédiatement mon guide pour connaitre :

Les 7 mythes sur les régimes qui vous font prendre du poids au lieu d’en perdre !

privacy Vos données restent confidentielles

Vous avez aimé cet article, laissez votre commentaire, votre avis est très précieux

Leave A Response

* Denotes Required Field